3 questions à : Guy Alba, Président d’ELA International, fondateur de l’association

3 questions à : Guy Alba, Président d’ELA International, fondateur de l’association

Comment est née l’association ELA ?
Guy Alba : Elle est née d’un cri du cœur, lorsqu’au tout début des années 90, un médecin a décelé une leucodystrophie sur un de mes neveux alors âgé de 9 ans. Sur ses conseils, nous avons fait suivre tous les petits garçons de la famille, et avons appris que notre fils aussi était touché. C’était effroyable… n’étant ni médecins, ni chercheurs, c’est donc en tant que parents que nous nous sommes fédérés, à quelques familles d’abord, autour d’un premier combat : alerter l’opinion sur les leucodystrophies.

Cela faisait plusieurs années que vous étiez candidats à Glisse en Cœur…
Guy Alba : Quatre ans, en effet, avec l’intime conviction qu’un jour, Le Grand-Bornand glisserait pour nous ! Nous sommes tellement heureux d’être de l’aventure cette année, qui plus est pour les 10 ans de Glisse en Cœur… et admiratifs, je dois le dire, de la capacité qu’a l’équipe organisatrice à mobiliser toute une vallée et bien au-delà autour de combats aussi difficiles que ceux touchant à l’enfance.

Qu’attendez-vous de cette 10e édition de l’événement ?
Guy Alba : …de partager cette solidarité, cette générosité propre aux gens de la montagne que nous avons déjà connu sur de précédents événements organisés en stations. Glisse en Cœur est d’une toute autre nature encore, et j’espère sincèrement que tous les records seront battus cette année au Grand-Bornand…